No results


Une histoire qui fait notre fierté

Aujourd’hui, grâce à une expérience tirée de nombreuses années d’étroites relations avec ses clients, Ellab propose la gamme la plus complète du marché de produits de validation et de surveillance.

card image

2020 - Aujourd’hui

En août 2021, Ellab a lancé son Initiative pour la durabilité comprenant des objectifs à long et moyen termes afin de devenir plus respectueux de l’environnement et promouvoir un lieu de travail plus inclusif et diversifié.

En août 2021, Ellab annonce l’acquisition de Valcom, une société néerlandaise spécialisée dans les services de qualification et de validation thermiques dans la région du Benelux.

Au printemps 2021, Peter Krogh a quitté ses responsabilités opérationnelles en tant que PDG et est devenu Président du conseil d’administration d’Ellab A/S, tout en rejoignant le conseil de la société holding. Ludvig Enlund, COO, a été nommé PDG d’Ellab.

Au printemps 2021, Ellab s’est développée au Danemark avec l’acquisition de PEC. PEC est spécialisée dans l’ingénierie des solutions, le conseil en matière de BPF et de gestion de projets pour la qualification et la validation thermiques.

En décembre 2020, Ellab a lancé le capteur TrackSense LyoPro, qui est le plus performant pour la lyophilisation.

En mai 2020, Ellab a acquis QualUs, une société irlandaise de services de qualification et de validation thermique.

En avril 2020, Ellab a étendu sa présence sur le marché DACH avec l’acquisition d’Adsano. L’entreprise de services de qualification, de validation et d’étalonnage thermiques comprenait deux sites, l’un dans le sud de l’Allemagne et l’autre en Suisse.

En janvier 2020, Ellab a annoncé l’acquisition d’ITL. Une société irlandaise spécialisée dans la fourniture de produits et services d’instrumentation au secteur des sciences de la vie.

card image

2010 - 2020

En août 2019, Ellab annonce son rachat par EQT à IK Investment Partners.

Ellab annonce l’acquisition de Hanwell Solutions Ltd. en juin 2019. Elle consolide ainsi sa position de fournisseur leader de solution de surveillance et son accroche devient officiellement Solutions de validation et de surveillance.

SteriSense®, le tout dernier dispositif de Bowie Dick électronique du marché, est lancé par Ellab en mai 2019.

En janvier 2019, Ellab lance sa toute nouvelle gamme de capteurs de 3e génération TrackSense® Pro et permet à la gamme TrackSense d’atteindre des performances inédites !

Le 20 décembre 2018, Ellab acquiert FASINT et FASLAB en Italie. Le nouvel établissement italien d’Ellab est situé à Milan.
En décembre 2018, Ellab lance une nouvelle sonde de température et d’humidité relative pour sa gamme TrackSense® en vue de remplacer efficacement ses anciennes sondes HR.

En septembre 2018, Ellab sort sa nouvelle sonde de pression 8 Bar pour TrackSense® Pro. Grâce à sa technologie piézorésistive de pointe, la sonde de pression longue portée convient parfaitement aux applications de pasteurisation.

Début septembre 2018, Ellab sort deux versions de sonde CO2 pour des applications d’incubateur à CO2. La sonde est suivie d’un nouveau capteur Basic L permettant à la sonde CO2 de fonctionner au maximum de ses capacités.

En février 2018, la nouvelle sonde thermocouple pour capteurs TrackSense® Pro est lancée. Elle est spécialement conçue pour les applications de lyophilisation. Il s’agit de la seule sonde pour capteurs pouvant être équipée d’un large éventail de sondes thermocouple.

En août 2017, Ellab ouvre sa filiale Ellab Fzco à Dubaï. La société peut ainsi se tenir au plus près de ses clients du Moyen-Orient.

Depuis le 17 août 2016, Ellab est détenue par le fonds IK VIII, géré par IK Investment Partners (www.ikinvest.com).
Le 1er mai 2016, Ellab Benelux BV est créée. Ellab Benelux BV se trouve à Hengelo, aux Pays-Bas.

En mai 2015, la sonde de température flexible résistante est lancée.

En mars 2015, le nouveau système filaire E-Val Pro est lancé.

En novembre 2014, le capteur Pro XL est lancé.

En novembre 2014, la sonde de vide est lancée.

En octobre 2014, le capteur Compact UX est lancé.

En mars 2014, Ellab lance la sonde de haute température fine.

En novembre 2013, le capteur de pression/température TrackSense Pro Micro est lancé. Au même moment, le point d’accès SKY est mis à jour.

En avril 2013, le capteur Compact X est lancé. Il possède une plage de température élargie et peut être utilisé jusqu’à -50 °C.

En février 2013, une nouvelle conception de sonde de pression est lancée pour la gamme de capteurs TrackSense Pro.

En janvier 2013, la nouvelle station de lecture Multi pour les produits TrackSense Pro est lancée. Au même moment, une nouvelle sonde semi-flexible haute température est également introduite.

Au printemps 2012, plusieurs nouvelles sondes sont lancées, notamment une sonde HR pour le marché E-T-O, la sonde SmartFlex (une sonde flexible en PTFE), et les sondes SmartFlex et semi-flexible pour les capteurs Compact et Frigo.

En janvier 2012, le capteur Frigo est lancé. Il est conçu pour les applications très froides et durablement stables. Le capteur peut fonctionner en continu jusqu’à 13 mois à des températures pouvant atteindre 90 °C.

En septembre 2011, les sondes semi-flexibles pour TrackSense Pro sont mises à jour et leur diamètre est réduit à 1,5 mm.

En mai 2011, une sonde de conductivité destinée aux applications de nettoyage est également lancée.

En mai 2011, une nouvelle version du système ETI est lancée. Le système comprend des paramètres de mesure de la pression et de la température.

En avril 2011, la deuxième génération du capteur Mini fait son apparition. Le nouveau capteur Mini est plus petit, est doté de plus de mémoire, la durée de vie de sa pile est augmentée et le diamètre de sa sonde est réduit.

card image

2000-2010

En octobre 2010, la sonde TrackSense Pro équipée de quatre points de mesure est lancée. Elle a pour but de déterminer les différences de température à différentes hauteurs/profondeurs. Au même moment, le capteur Compact voit également le jour.

En septembre 2010, la sonde flexible quatre voies pour le capteur LAB est lancée. Elle est essentiellement utilisée pour la validation de laveurs-désinfecteurs dans les hôpitaux.

En 2010, le laboratoire de métrologie d’Ellab consacré à l’étalonnage de la température reçoit la certification ISO17025.

Ellab célèbre son soixantième anniversaire en mai 2009.

Au cours des années précédentes, Ellab s’est développée de manière importante et a décidé de construire un nouveau siège à Hillerød, au nord de Copenhague. Fin janvier 2009, à la grande satisfaction de l’ensemble du groupe Ellab, la société s’installe dans son siège flambant neuf.
Ellab Temperature Indicator (ETI) est lancé en octobre 2008.

Le nouveau concept TrackSense Pro Sky avec transmission des données par radiofréquence (RF) est lancé en août 2008.

En novembre 2007, le nouveau logiciel ValSuite Pro (version 2.5.5.0) sort. Au même moment, le nouveau logiciel PyroMon (version 2.9.3) est également publié.

En septembre 2007, l’Ellab Académie pour les clients et les distributeurs est mise en place.

La construction de nouveaux locaux de notre société débute en septembre 2007.
En décembre 2006, la nouvelle sonde flexible TrackSense Pro est lancée.

En novembre 2006, le diplôme AAA est remis à Ellab par D&B.

En octobre 2006, le capteur à rotation TrackSense Pro Micro est lancé pour les applications où la taille est problématique.

En janvier 2006, Plant Service Company (le distributeur d’Ellab au Japon) crée un laboratoire de métrologie destiné au marché japonais.
En janvier 2006, l’étalon de référence Ellab Temperature Standard (ETS) est instauré pour les étalonnages de température d’une extrême précision.

Le manque d’espace se faisant sentir dans nos locaux, Ellab A/S et Ellab Holding décident en 2005 d’en construire de nouveaux et achètent un site à Hillerød, à 25 km au nord de Copenhague. Le déménagement d’Ellab A/S est prévu pour le début de 2009.

Le capteur TrackSense Pro X, particulièrement performant pour la lyophilisation, est lancé en septembre 2005. Sa plage de fonctionnement va de -80 °C à +150 °C.

En août 2005, Ellab lance TrackView, son nouveau système de surveillance, une solution économique pour assurer la conformité et le contrôle de vos exigences en matière de surveillance de laboratoires, de la production et de la stabilité.

En mai 2005, Ellab lance E-Val Flex, la solution flexible de validation thermique en temps réel.

En octobre 2004, Ellab GmbH met en place son laboratoire de métrologie destiné au marché allemand.

En septembre 2004, Ellab Inc. s’installe dans de nouveaux locaux, plus grands, dans le sud de Denver (États-Unis). Le capteur de pression TrackSense Pro Micro est lancé et une nouvelle génération du logiciel ValSuite 2.0 fait son apparition.

En août 2004, la propriété d’Ellab A/S évolue. Ellab Holding réduit sa participation de 100 % à 40 % des parts. Avec chacun 30 % des parts, Conectivo Holding ApS et Krogh Invest ApS sont les nouveaux actionnaires.

En juin 2004, les capteurs TrackSense pour laboratoires sont lancés dans le monde entier.

En mars 2004, Ellab reçoit la certification DS/EN ISO 9001:2000

En 2003/2004, Ellab réalise des investissements conséquents en recherche et développement et connaît un essor continu dans la lignée de la demande du marché.

En décembre 2003, Ellab acquiert la société d’automatisation MS Control et l’intègre à son département R&D.

En juillet 2003, le capteur TrackSense Pro Mini est lancé dans le monde entier pour les applications où la masse et la taille thermique revêtent une importance stratégique.

En novembre 2002, Ellab s’installe en France. Une nouvelle société de marketing, de vente et de service y est créée : ELLAB S.A.R.L., une filiale à 100 %. Située à Compiègne, non loin de Paris, la nouvelle entité reprend les activités de marketing, de vente et de services liés aux équipements de validation Ellab aux ETS. Stock France.

En octobre 2002, Ellab adopte une nouvelle identité visuelle et met en place une nouvelle page d’accueil.

En juin 2002, le nouveau capteur embarqué TrackSense Pro arrive sur le marché. Il est développé conformément aux critères GAMP4 et il est totalement conforme à la norme CFR 21, Part 11.

En mars 2002, le site de Denver crée son laboratoire de métrologie destiné au marché américain.

En août 2001, le programme d’étalonnage est instauré avec de nouveaux bains optimisés. Les sondes de température d’Ellab étant de plus en plus précises, elles requièrent des bains plus stables.

En mai 2001, le logiciel E-Val 2.10 est lancé. Ce produit est proche de respecter les critères de la norme CFR 21, Part 11.

En mars 2001, le Rédacteur de rapports est lancé. Il s’agit d’un générateur de rapports perfectionné destiné aux clients ayant besoin d’informations spécifiques ainsi que de statistiques.

En septembre 2000, Ellab A/S acquiert les 25 % de parts restantes d’Ellab Inc. auprès de PHF Specialists Inc. En janvier 2001, Ellab Inc. s’installe à Denver, dans le Colorado.

En juillet 2000, Ellab GmbH est créée à proximité de Brême et de Hambourg, en Allemagne. Ellab GmbH est chargée des ventes et des services en Allemagne et en Autriche.

En 2000, Ellab met en place une équipe de service et d’étalonnage et commence à délivrer des certificats pour tous les équipements. Un nouveau laboratoire de métrologie est installé et Ellab possède maintenant deux laboratoires et quatre lignes d’étalonnage complet. L’étalonnage est désormais possible de -80 à +400 °C.

card image

1990 - 2000

En août 1999, Peter Krogh est nommé président-directeur général d’Ellab A/S.

En juillet 1999, Hans Jørgen Leo Nielsen démissionne de son poste de président d’Ellab A/S afin de se consacrer à sa famille et aux activités financières et immobilières de la fondation. Il reste membre du conseil d’administration.

En avril 1998, Ellab Holding A/S est créée en tant que filiale à 100 % de la fondation Ellab. La nouvelle holding a pour but de permettre à Ellab A/S de se concentrer sur son cœur de métier en récupérant l’ensemble des activités financières et immobilières. Parallèlement, Ellab A/S devient une filiale à 100 % d’Ellab Holding A/S. Dans le cadre de cette nouvelle organisation, un nouveau conseil d’administration constitué de professionnels reconnus est mis en place au sein d’Ellab A/S.

En juin 1997, Ellab Philippines Corp. est créée.

En 1996, le système E-Val est lancé. Il est conçu pour la validation de process thermiques dans les industries pharmaceutique et agroalimentaire. Le système E-Val est un système à base de câbles composé de modules permettant de recueillir en temps réel des données sur la pression, la température, l’humidité relative, la déformation et la rotation. Les modules sont connectés au sein d’un réseau capable de traiter jusqu’à 80 voies et les données sont collectées dans un logiciel PC afin de permettre leur évaluation.

En 1996, Ellab A/S obtient sa certification ISO9003 pour la production de sondes à thermistance médicales.

En septembre 1995, Ellab Inc. est créée à San Jose, en Californie, sous forme de joint-venture en compagnie de PHF Specialists Inc. Avec 75 % des parts, Ellab A/S en est l’actionnaire majoritaire.

En 1994, Ellab lance le capteur embarqué TrackSense, qui peut être exposé à des températures comprises entre -40 et +140 °C. Les capteurs TrackSense bénéficient de sondes interchangeables pour la détection de la température, de la pression, de l’humidité relative et de la rotation. Le logiciel PC permet en outre d’intégrer les données du capteur à celles des systèmes filaires.
PCSOFT92 est développé dans le cadre du progiciel PCLINK92, qui peut collecter des données à partir des systèmes filaires CMC821, CTF9004 et CTF9008. Le même logiciel sert également de base au logiciel TSSOFT pour TrackSense.

En 1992, Ellab développe le CMC92, son premier système PC. Il est conçu pour la validation de process thermiques dans les industries pharmaceutique et agroalimentaire. Grâce au multiplexage, le système est en mesure de recueillir en temps réel dans les mêmes fichiers des données de température, de pression, de rotation et d’humidité relative, ainsi que, pour la première fois, de déformation. Exécuté sur une plateforme DOS, le progiciel PCSOFT92 est capable de prendre en charge jusqu’à 96 voies.

Fin 1991, le CTF84 est remplacé par le CTF9004/08, un terminal à quatre ou huit voies avec processeur, écran LCD et imprimante intégrée. Le CTF9004 mesure la température de -100 à +350 °C et peut fonctionner avec des piles ou sur secteur. Le CTF9004 est vendu en nombreux exemplaires à l’industrie agroalimentaire dans le monde entier. Il est toujours commercialisé et reste reconnu pour sa qualité.

En 1991, Ellab lance son premier programme de pyrogène sur PC. Il est notamment composé d’une base de données relationnelle pour la gestion des essais et des lapins.

En 1990, Ellab installe son premier laboratoire de métrologie doté d’instruments de référence certifiés pour l’étalonnage des sondes de température et d’un dispositif d’enregistrement.

Depuis les années 1950, Ellab n’a jamais cessé d’améliorer la qualité et la précision de ses sondes de température. Au début des années 1990, Ellab développe des sondes spéciales conçues pour des mesures de recherche avancées.

1980-1990

En 1985, les thermomètres de surveillance clinique HFM86 et DM876 sont développés. Ils sont conçus pour mesurer et afficher huit températures simultanément et sont utilisés dans le cadre de la sélection des sondes thermocouple de haute précision pour le traitement de l’hypothermie, la chirurgie à cœur ouvert, etc. Ils peuvent également être connectés à un ordinateur.

En 1982, les sondes flexibles multipoint extrêmement fines de six et huit points destinées à l’oncologie hypothermique sont lancées. Elles permettent de cartographier les températures d’une tumeur et des tissus qui l’entourent lors du traitement d’un cancer.

En 1981, Ellab A/S lance le CMC821 destiné à l’industrie agroalimentaire. Il est équipé d’un écran, d’une imprimante et d’un processeur programmable. À cette époque, le CMC821 est très perfectionné et devient rapidement un dispositif de référence. Il sera vendu à de nombreux exemplaires dans les 10 à 12 années suivantes.

card image

1970-1980

En 1979, l’APT24 équipé d’un processeur est lancé dans le secteur médical. Il s’agit du premier dispositif automatisé de test au pyrogène.

En 1978, le Z9CTF est remplacé par le Z4FD, compact et très avancé. Il est capable de calculer des valeurs F sur quatre voies ainsi que de mesurer la pression et la rotation. Le Z4FD peut enregistrer des valeurs de limite saisies manuellement pour la température et les valeurs F. Il est également muni de connecteurs permettant de contrôler le process en fonction des valeurs de limite.

En mai 1978, la fondation Ellab est créée et toutes les parts dans Ellab A/S lui sont transférées. En 1978, la sonde thermocouple extrêmement fine A-K20 est lancée. Elle a pour but d’effectuer des mesures dans le myocarde pendant une intervention à cœur ouvert. Elle est utilisée avec le thermomètre de précision DU3-S afin de surveiller la température des patients, le débit, l’oxygénateur, etc.

En 1975, le premier thermomètre numérique électronique et calculateur de valeur F0 CTD/FDQ est élaboré. Il permet de calculer les valeurs de stérilisation bien plus précisément qu’avec la méthode manuelle.

En 1973, les premiers thermomètres numériques DU-X sont lancés. Ils permettent de mesurer à distance la température des patients en soins intensifs ou en salle de réveil. Ils peuvent être utilisés en tant qu’instruments uniques ou dans un système pouvant compter jusqu’à dix patients.

En 1971, Ellab lance le Z9CTF, un enregistreur à six voies muni de sondes thermocouple. Il est capable de calculer les valeurs F, ce qui constitue une première mondiale à l’époque. De nombreux exemplaires du Z9CTF seront vendus dans les six à sept années suivantes.
En 1970, Elektrolaboratoriet A/S, qui emploie désormais 40 personnes, change de nom et devient Ellab A/S.

card image

1960-1970

En 1967, un système de surveillance portable de chevet destiné aux hôpitaux est lancé. Il est équipé de modules de surveillance de la température, du pouls, de la fréquence respiratoire et de la pression artérielle. Il comprend également un enregistreur et un cardioscope pour la collecte et l’affichage des données.

En 1965, l’entreprise lance le TRRD6, le premier enregistreur de température au monde basé sur des mesures de la résistance pour un usage médical. Au cours des années suivantes, le TRRD6 sera amélioré à travers la gamme Z8 avec 6 et 12 voies.

En 1961, Elektrolaboratoriet A/S s’installe à Rødovre, à 7 km du centre de Copenhague. L’entreprise emploie désormais 20 collaborateurs.

card image

1949-1960

En 1956, le TEC, un thermomètre à quatre voies conçu pour des températures comprises entre -40 et 130 °C, est développé pour les process de stérilisation de l’industrie agroalimentaire.

Le TE3 est l’un des premiers produits de la société et il est développé en 1950. Il s’agit d’un thermomètre à deux voies conçu pour des températures comprises entre 16 et 45 °C. Il sera vendu à de nombreux clients dans le monde entier au cours des 20 années suivantes.